pour les enfants qui ont du mal à lire ou qui n'aiment pas lire

Étiquette : lecture (Page 2 sur 2)

France : Des contes spécialement réécrits pour les enfants…

« tous lire » présenté dans Ecole branchée, revue canadienne des tendances et ressources numériques éducatives.

« tous lire » est un projet éditorial en faveur des enfants qui ont du mal à lire ou qui n’aiment pas lire. Pourquoi? Parce que les livres qui leur sont proposés ne correspondent ni à leur âge ni à leurs troubles.

Audrey Miller, rédactrice en chef, invite à participer au test du protocole « tous lire » en demandant le recueil Trois contes ici.

Couverture du recueil "Trois contes"

Lire pour le plaisir parle de « tous lire »

Le site Lire pour le plaisir, du crdp d’Amiens, qui propose une sélection d’ouvrages pour les « petits lecteurs » de 9 à 12 ans, parle et invite à tester Trois contes.

Ce projet est en cours de lancement et Jean-Claude Marguerite le créateur de ce site fait appel à toutes vos compétences et connaissances pour tester son premier recueil…

Couverture du recueil "Trois contes"

 

« tous lire », premier article

Merci à livres-acces de s’être intéressé au projet éditorial « tous lire » dès sa première et timide annonce, au point de souhaiter nous rencontrer !

On se souvient tous dans notre jeunesse de livres qui ne faisaient pas « envie », qu’on lisait par obligation. C’est justement en partant d’un constat semblable que Jean-Claude Marguerite a été amené à la conclusion que si certains enfants n’étaient pas attirés par la lecture, c’est que le format, les textes et la mise en page des livres ne leur étaient sans doute pas forcément adaptés. Suite à ces observations, il lui a paru évident qu’il fallait repenser le livre pour les lecteurs en difficultés, qu’ils aient des troubles d’apprentissage ou non.

« Trois contes », le premier recueil destiné à tester le protocole « tous lire » est disponible depuis hier soir depuis cette page.

Jean-Claude Marguerite compte sur vos retours et suggestions pour proposer les versions les mieux adaptées et ainsi amener les enfants petit à petit au plaisir de la lecture.

 Couverture du recueil "Trois contes"

« Trois contes » à disposition

« Trois contes », notre premier recueil de contes en version adaptée, est désormais disponible en PDF interactif. Attention, cet ouvrage hors commerce est destiné à tester le protocole « tous lire ». Que vous soyez parent ou orthophoniste, enseignant ou bibliothécaire, il vous suffit de vous contacter via ce formulaire. Merci de nous signaler toutes suggestions, remarques et questions, sur tous les plans : le texte, sa présentation, la structure de l’ouvrage.

Merci à ©textelu et à  pour leur relecture expresse et avisée !

Couverture du recueil "Trois contes"

22h. Le premier recueil s’apprête à partir pour être lu à des enfants qui n’aiment pas trop les livres par les membres d’une association de promotion de la lecture…

Lire ne doit pas rester un privilège

Je suis heureux que l’un des grands débats de l’année écoulée ait pris le parti de nos amis libraires. J’en suis heureux, mais je n’en suis pas fier. Imposer à leurs concurrents en ligne de facturer les frais de port — une taxe de 0,01€ pour l’envoi d’un paquet de livres – était-elle la priorité la plus susceptible d’attirer un large public dans les librairies ?

Qu’a-t-on fait pour aider les enfants en difficulté d’apprentissage de la lecture ? Qu’a-t-on fait contre l’illettrisme ? Qu’a-t-on fait pour convaincre les non-lecteurs d’ouvrir un livre ?

Pourtant, ces questions concernent respectivement 10, 15 et 33% de la population française. Et encore, ces chiffres ne se rapportent qu’aux cas reconnus comme tels — s’y ajoutent ceux qui n’aiment pas trop lire, ce qui n’ouvrent qu’un livre dans l’année et ne le finissent pas nécessairement…

Pourquoi les délaisser? Tout le monde aime les histoires, et la littérature reste le meilleur facteur d’émerveillement. Et nous le savons bien, nous qui lisons avec facilité: qui a découvert le plaisir de lire n’en démord plus…

Lire ne doit pas rester un privilège. Quitte à penser autrement le livre, quitte à le repenser de fond en comble pour ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir ou d’aimer lire. Lire ne peut pas rester un privilège.

En tant que lecteur, que parent, qu’auteur et qu’éditeur, ma résolution 2015: que nous puissions tous lire.

Belles lectures à tous. À vraiment tous.

devore-des-livre-gp

Articles suivants »
%d blogueurs aiment cette page :