LECTURE PROGRESSIVE

PCRcontetradLes contes traditionnels, tels que nous les trouvons aujourd’hui chez la plupart des éditeurs, sont soit des traductions, soit des réécritures en “français moderne” qui remontent à plus d’un siècle. Ainsi, Charles Perrault écrit dans le français du XVIIe siècle, la version la plus connue remonte à 1902 (ci-dessus), laquelle emprunte presque tout à celle de 1848… En cent cinquante ans, la langue a bien évolué, et ces textes présentent bien des embûches pour les lecteurs débutants – et pas seulement eux…
Notre approche transforme les premières lignes du Petit Chaperon rouge (de Charles Perrault) ainsi :

PCR—page1—adapté

Selon le protocole “tous lire”, le texte originel est réorganisé de sorte à respecter une chronologie linéaire des événements. Les personnages et intrigues trop secondaires sont soustraits. Le vocabulaire est simplifié, les mots difficiles expliqués par leur contexte, répétés à brève échéance. L’essentiel de l’histoire est fidèlement préservé, sans transposition.

La lecture progressive

Nous nous sommes demandé ce que nos lecteurs deviennent une fois cette version maîtrisée. S’ils se rendent à la plus proche bibliothèque pour emprunter un autre conte, ne courent-ils pas à l’échec ? Et un échec des plus préjudiciables. Nous en avons conclu que nous devions l’accompagner tout au long de leur parcours d’apprentissage. D’où notre idée de lecture progressive : proposer chaque conte dans trois versions, avec une rédaction et une présentation qui s’acheminent vers les livres habituels.

Version adaptée

Porte d’entrée de notre catalogue, la version dite adaptée est la plus accessible aux personnes en difficulté d’apprentissage de la lecture. Elle est à la base de nos collections (PREMIERS CONTES, DEUX CONTES POUR…), avec une mise en forme très simple, résumée à l’essentiel.

Version simplifiée

Version intermédiaire, la version dite simplifiée présente les personnages et intrigues secondaires, sans trop s’y attarder, et respecte davantage la chronologie originale du conte. Cette version fera l’objet d’une collection regroupant plusieurs contes, dans une mise en page légèrement plus proche des livres habituels. Cette version intéressera également un public plus âgé et les lecteurs non totalement débutants, comme ceux qui n’aiment pas “trop” lire…

Version actualisée

Dans la version dite actualisée, notre intervention est minimaliste : il s’agit d’un simple “dépoussiérage” du texte. Tournures et vocabulaires datés sont remplacés par leurs équivalents contemporains, excepté les expressions emblématiques qui sont conservées, mais une note en bas de page les explique par une analogie contemporaine. Nous proposerons ces contes, “en français d’aujourd’hui”, dans une mise en page aérée, pour leur offrir une nouvelle “jeunesse”, plus apte à séduire toutes sortes de lecteurs.

Base de notre catalogue… et une collection

Chaque niveau d’adaptation du texte correspond donc à une évolution des capacités de lecture et de compréhension, qui appelle sa propre mise en forme. Nos différentes collections (et hors collections) s’articuleront autour de cette base.

Nous proposerons également ces trois versions à la suite. Le lecteur en difficulté d’apprentissage se rendra naturellement vers la présentation la plus facile, mais sa curiosité sera stimulée par le jeu des illustrations (nous élaborons un protocole iconographique correspondant à ces trois niveaux) et de la mise en page des versions plus élaborées. Ses progrès, clairement jalonnés, seront également récompensés par la découverte d’une intrigue de plus en plus riche.
L’émerveillement et la curiosité ne sont-ils pas les moteurs du plaisir de lire ?

 à suivre :  notre première collection

Une réflexion sur “LECTURE PROGRESSIVE

  1. Pingback: le conte : “réalité du virtuel, virtualité du réel” | "tous lire"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s